La dépression est une maladie médicale. Elle affecte votre santé mentale et physique. Tout le monde peut souffrir de dépression. Il est important de savoir que ce n’est pas votre faute.

Les enfants et les adolescents qui sont déprimés peuvent présenter des symptômes différents de ceux des adultes.

Les enfants plus jeunes qui sont dépressifs peuvent :

  • avoir un mauvais appétit et/ou perdre du poids.
  • se sentir triste ou déprimés.
  • Ne pas aimer jouer autant que d’habitude.
  • s’inquiéter davantage.

Les adolescents qui sont déprimés peuvent :

  • être anxieux ou avoir des difficultés à se concentrer.
  • se mettre en colère ou s’emporter davantage.
  • avoir des changements d’appétit (manger plus ou moins que d’habitude).
  • Ne pas vouloir aller à l’école ou à d’autres activités sociales.
  • Se plaindre de se sentir souvent malade.
  • Semblent moins sûrs d’eux ou ont l’impression de ne rien pouvoir faire de bien.

En route pour le bien-être


Il est important de parler régulièrement avec votre adolescent. Vous pouvez lui montrer que vous vous souciez de lui et le soutenez en faisant ces choses

Faites-lui savoir que vous êtes là pour lui.

Soyez toujours à l’écoute. Restez silencieux pour qu’il ait l’impression d’être entendu.


Évitez de les bombarder de questions et de sermons après les avoir écoutés.
Aidez votre adolescent à adopter un mode de vie sain, avec un sommeil régulier, une alimentation équilibrée et de l’exercice.

Recherchez les signes d’une aggravation de sa dépression.

Parlez à votre adolescent de l’abus de substances (alcool et drogues). Ces substances aggravent la dépression.

Gardez votre maison sûre pour votre adolescent en éliminant l’alcool, en retirant les armes à feu et autres armes et en gardant les médicaments sous clé.

Mettez en place un plan de sécurité si votre adolescent est suicidaire ou a besoin d’une aide urgente.

Consultez le médecin de votre enfant si vous remarquez des symptômes pendant 2 semaines ou plus. Cela pourrait signifier que votre enfant est déprimé. Votre médecin peut procéder à un examen et orienter votre enfant vers un spécialiste. Il peut s’agir d’un conseiller, d’un thérapeute, d’un psychologue ou d’un psychiatre. Votre enfant peut lui parler de ce qu’il ressent et de la façon dont il se sent. Le conseil familial peut aider tous les membres de votre famille. Une combinaison de conseils et de médicaments peut aider à traiter la dépression chez la plupart des jeunes.